Partagez | 
 

 Première nuit festive. [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Je suis un habitant de Hanawa
Messages : 87
Date d'inscription : 19/08/2012

Âge : 19 ans
Orientation : Bisexuelle

MessageSujet: Première nuit festive. [Libre]   Dim 19 Aoû - 8:28

Depuis son arrivée à Hanawa, Sora avait entendu parler à de nombreuses reprises du Cleopatra. Mais c'était la première fois qu'elle mettait les pieds dans cet endroit. La plupart des autres jeunes de son âge lui avaient assuré que l'endroit était le lieu idéal pour s'amuser et que l'ambiance festive y régnait pratiquement tout le temps. Il était environs 18 heures lorsqu'elle avait prit la décision d'y faire un tour, on aurait même pu dire que c'était une tentative désespérée se vider complètement l'esprit. La blonde avait enfiler une robe courte et rouge et chaussé des escarpins à talons. Elle s'était mirée à plusieurs reprises dans le miroir, avait ajusté sa coiffure en passant sa main dans ses cheveux blonds avant d'être enfin satisfaite de son apparence.

C'était comme ça que Sora se retrouvait à présent à arpenter seule le Cleopatra. En début de soirée, la jeune fille avait commencé à danser en recoins. Tout le monde pourtant semblait à l'aise et quelques personnes lui adressaient des sourires tout aussi évocateurs que leurs regards intéresses. Ce qui était bizarre et à la fois agréable ici, c'était que les gens ne faisaient plus de manières pour adresser la parole aux autres. Même les inconnus se faisaient la bise et s'offraient des verres ! Pour se détendre et se mettre dans l'ambiance générale, Sora prit un verre de sake qui commença d'abord par lui brûler la gorge et l’œsophage. Ensuite, elle en recommanda un deuxième et les effets de l'alcool se firent déjà un peu ressentir. Elle se leva de son tabouret, oubliant sa timidité et se mit à danser sur la piste de danse.

A présent, elle était prise dans l'euphorie du moment, oubliant sa timidité passagère, et ne profitait que de la musique entrainante. Au bout de 10 minutes après avoir sympathisé avec quelques garçons, la demoiselle reprit place au bar. Elle passa une main dans ses cheveux, ses joues étaient roses sous l'effet de l'alcool et de la danse rythmée qu'elle venait d'effectuer mais elle se se sentait pas encore ivre. Deux verres de sake n'avaient pas réussit à la mettre dans un état d'ivrogne. Elle se sentait simplement heureuse et euphorique sans avoir de raison de l'être. Sa poitrine se soulevait au rythme de sa respiration, elle essayait de reprendre son souffle, accoudée au bar et tout sourire aux lèvres.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Je suis à l'universite de Hanawa
Messages : 42
Date d'inscription : 19/08/2012

Âge : 20 ans
Orientation : Bisexuelle

MessageSujet: Re: Première nuit festive. [Libre]   Dim 19 Aoû - 14:12

    Cela fait une heure, une heure que je cherche et que finalement je tourne en rond. Tout cela m'énerve, je ne connais absolument rien de cette foutu ville, de ce foutu pays asiatique ! Je suis juste venue ici pour cette foutu université et améliorer mon japonais, mais bon. Quelle idée j'ai eu, j'aurai dû me casser une jambe ce jour-là, mais vraiment, quelle imbécile je fus. Mais, suffis de me plaindre, je dois m'en sortir, on me l'a pourtant dit que c'était par ici, ce euh, comme cela s'appelle déjà.. Mémoire de poisson rouge le retour, bien évidemment je sais juste que c'est une boîte de nuit. Dans cette rue à droite ? Mmh, peut-être bien, allons voir cela.. JACKPOT ! J'ai enfin trouvée. Ah, c'est donc cela le nom que je n'arrivai pas à me rappeler, Cléopatra. Assez spécial comme nom, tout comme cette fameuse ville, mais allons y, j'ai besoin de m'amuser, de jouer, attention Alix arrive et je compte bien y mettre le désordre là-dedans.

    Rohlàlà, la foule. J'adore. Aller, hop on sort mon plus beau sourire, qui pourrait résister à celui-là, personne bien sûr, quelle question ! Je me retourne quelques secondes vers une vitrine où je peux m'y voir. Mes longs cheveux blonds détachés m'arrivent en dessous des fesses, qu'est-ce que je ferai sans eux, ils sont ma fierté, j'en prends soin tous les jours et cela se voit bien. J'ai enlevée mes lunettes pour opté pour des lentilles, l'un où l'autre, j'aime, mais pour danser avec des lunettes c'est plus la misère à vrai dire. Niveau vestimentaire, j'ai tout misé, mini jupe noire et un petit top de la même couleur, laissant voir mon ventre bien plat, j'aime cela. Bon allé une retouche niveau rouge à lèvre et c'est parti. Je me dirige vers l'entrée de la boîte de nuit, déjà là, je vois mes premières proies pour la soirée, deux jeunes hommes l'un qui doit avoir dix-sept ans tandis que l'autre et plus âgé que moi je dirai, il y a aussi une jolie demoiselle, encore plus jeune, quinze ou seize ans, elle ne sait pas ce qui l'attend ici, vu que je suis dans les parages.

    Très jolie décoration, une grande pièce pleine de couleur tout en restant sombre. J'apprécie. Je vais d'abord me diriger vers le bar, histoire de me mettre dans l'ambiance, l'alcool est la meilleure solution pour moi. Un simple sourire plus que séducteur au barman et mon regard montrant la bouteille d'alcool derrière moi, il a tout de suite compris ce que je souhaitai, il me fit un sourire en guise de réponse, puis en me donnant mon verre il me souhaitait une excellente soirée. Ma première pensée à cette phrase était que cela il ne s'imaginait même pas à quel point. Je me retournais, buvant une gorgée de ma boisson, après je me mis à mieux regarder ce qui se passait dans la pièce. Une fille venait de captée mon attention, elle était en train de danser comme une déchaînée sur la piste, cela me fit sourire, de plus elle était belle, aurai-je changée de proie? Eh bien, oui. Elle s'arrêtait de danser pour venir s'accouder au bar, je me mis à la fixer, elle semblait essoufflée et elle avait chaud, le rouge lui montait aux joues à une vitesse folle.

    « Quand on ne tien pas l'alcool, on s'abstiens demoiselle. »

    Je me mît à rire, mais un rire de moquerie bien sûr comme toujours. Puis je bu d'un coup, et me retournais vers le barman qui compris directement ce que je voulais. Une fois servie je pris un coup avant de déposer mon verre et de me retournée vers la demoiselle.

    « Tu pourrais très vite avoir des ennuis dans un lieu pareil, tu le sais cela ? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Je suis un habitant de Hanawa
Messages : 87
Date d'inscription : 19/08/2012

Âge : 19 ans
Orientation : Bisexuelle

MessageSujet: Re: Première nuit festive. [Libre]   Mer 22 Aoû - 22:07

Tête légèrement penchée vers la gauche, regard plongé sur son verre et cheveux légèrement ébouriffés, notre chère Sora paraissait étrangement exténuée. Cela ne faisait pourtant qu'une heure tout au plus qu'elle était arrivée dans cette boite nuit, et elle savait qu'elle devrait tenir encore quelques heures ici, histoire d'être vu, reconnu, et d'avoir des choses à raconter le lendemain à ses amis. La blonde croisa les jambes, puis les décroisa, chercha du regard quelque chose ou quelqu'un qui retiendrait pour une raison inconnue son attention. Les visages d'inconnus défilaient devant ses yeux, elle en reconnaissait parfois un, parfois une, mais nne parvint pas à trouver la motivation de bouger.

L'alcool est un fléaut, un vrai fléaut pour notre blonde. Elle-même le savait et pourtant continuait à boire, boire et boire en enchainant plusieurs fêtes par semaine. Le seul point positif dans tout ça c'était qu'elle ne finissait que très rarement complètement saoule. Sora releva la tête, cherchant d'où provenait la voix qui venait de s'adresser à elle ; Elle en trouva la source très rapidement. Une très jolie blonde se tenait non loin d'elle et la fixait. Machinalement, la japonaise ramena les quelques mèches rebelles qui lui cachaient la vue derrière l'oreille. Elle fit tourner le liquide dans son verre avec sa paille avant de tourner à nouveau les yeux vers la jeune fille.

« Ne t'inquiètes pas, je ne fais pas dans l'excès... »

C'était vrai. Avec tout le temps passé à Hanawa, Sora en avait vu des choses. Des fêtes qui terminaient mal, par exemple. Et elle ne voulait en aucun faire partie des filles qu'on regarde le lendemain avec dégoût pour avoir trop picoler la veille et se retrouver avec une tête immonde. Surtout qu'elle s'arrangeait pour ne pas passer sa nuit seule...

« Ou en tout cas pas sans raison » continua-t-elle.

Comme dans un geste de défit, la blonde bu d'un seul trait le contenu de son verre. Le liquide lui brûla quelques instants la gorge.

« Tu t'inquiètes pour moi ? » sourit-elle.

Son interlocutrice ayant à présent complètement accaparée son attention, elle se tourna complètement sur son tabouret de sorte à faire face à la demoiselle. A présent elle pouvait la voir correctement. Ses yeux glissèrent le long de ses jambes dévoilées firent le tour de ses hanches pour venir admirer son ventre plat, ses hanches, sa poitrine, et enfin, se fixèrent sur le visage de l'inconnue... dont elle ne connaissait pas encore le nom.

« Je m'appelle Sora. » fit-elle en espérant entamer les présentations.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Je suis à l'universite de Hanawa
Messages : 42
Date d'inscription : 19/08/2012

Âge : 20 ans
Orientation : Bisexuelle

MessageSujet: Re: Première nuit festive. [Libre]   Jeu 23 Aoû - 20:13

    Moi ? M'inquiétée pour une personne ? Cela est impossible voyons. Mais cela, elle ne le sait pas, jamais je ne m'inquiète, cela voudrait dire que je préoccupe de quelqu'un ou de quelque chose, ou encore que je suis attachée à quelqu'un et cela est hors de question, plus jamais je ne m'attacherai à qui que ce soit, pour la simple et bonne raison que je refuse de souffrir, je refuse d'être déçue une fois de plus. Mais, soit ! Je la regardais dans les yeux avant de rire pendant un petit moment, c'est comique pour moi, pour d'autres personnes ce ne serai pas le cas, mais pour moi j'aime me foutre de la gueule des gens, j'aime cela.

    « Cela se voit que tu ne me connaît pas du tout, mais absolument pas même. »

    Je pris mon verre et bu une grande gorgée, qu'est-ce que j'aime l'alcool, la meilleure type de boisson qu'il existe sur cette terre. Je me mis à tournée mon verre pendant quelques secondes avant de terminée mon verre d'un coup, ensuite je me retournai vers la jeune fille, celle-ci m'observait, je me mit à sourire, mais un sourire satisfaisant. Bien sûr que j'aime être observée et encore plus être admirée, mais cela se fera sûrement. Je ferai tout pour en tout cas. Mais, elle me plaît bien, j’arriverai peut-être à l'avoir, on verra cela.

    Je tournais le regard vers la piste beaucoup plus de personnes s'y trouve maintenant, ce qui me fît sourire un peu plus, qu'est-ce que j'aime être entourée de monde, d'homme et de femme. Tiens, un joli brun, pas mal du tout, à croquer même. Mais la voix de la jeune fille vint arrêter mes réflexions, elle s'appelle donc Sora, assez simple tout en état joli et bien sûr, elle est japonaise vu son prénom. Je tournai ma tête vers elle, je lui réponds ou pas ? Ce n'est qu'un prénom après tout ce n'est pas comme si elle me demandait la lune, allez je lui dis, mais pas de la même manière qu'elle. Je m'approchai d'elle, lentement mais j'avançai quand même. Arrivée en face d'elle, je déposai mes mains sur le bord du bar et je me mis à approcher mes lèvres de son oreille pour lui siffler mon prénom.


    « Alix.. »

    Une fois dit je fermai les yeux en respirant son parfum, très bonne odeur en fait, puis je remis mon visage en face d'elle mais tout en restant assez proche d'elle un instant. Je souriais avant de rouvrir mes yeux, je la fixai quelques minutes comme cela avant de reculer et de lâcher le bord du bar et de reculer de quelques pas.

    « Tu devrais retenir ce prénom, mais je ne pense pas que tu auras du mal à l'oublier. »

    J'éclatai de rire, avant de me retournée vers la piste et la foule qui se déhanchaient, je le rejoins en quelques secondes, venant me coller au jeune homme brun que j'avais vu quelques minutes plus tôt. Que je sois là ne le perturbai pas un instant au contraire, il laissait ses mains parcourir mes hanches et mon ventre, je le laissais faire un petit moment avant de lui lancer un de mes plus beaux sourires, je restai là quelques minutes avant de revenir au bar, l'alcool m'appelle de nouveau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Première nuit festive. [Libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Première nuit festive. [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Uname :: Boite de nuit « Cléopatra »-